Spezielle Optimierungen für den Internet Explorer 11 stehen noch an. Bitte nutzen Sie derweil zur besseren Ansicht einen aktuelleren Browser wie z.B. Firefox, Chrome

Fertilité des sols & climat

Les sols sont un habitat; ils régulent les cycles de substances et d’énergie, produisent des denrées alimentaires et des fourrages, servent de terrains de fondation, stockent des matières premières et conservent des informations sur l’histoire naturelle et culturelle. Bon nombre de ces services écosystémiques sont étroitement liés à la quantité et la qualité de la substance organique du sol (humus). Celle-ci contribue dans une large mesure à augmenter la productivité et la santé des plantes, la capacité de rétention d’eau ainsi que la tolérance à la sécheresse et aux phénomènes météorologiques extrêmes. Un sol intact et fonctionnel revêt une importance capitale, en particulier pour les systèmes de culture biologiques, car ces derniers dépendent tout spécialement de processus biologiques de transformation. En outre, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’augmentation de la capacité d’adaptation au changement climatique jouent un rôle de premier plan dans le développement durable de futurs systèmes de culture. Voilà pourquoi il est impératif que nous comprenions quelles mesures agricoles améliorent la qualité du sol et que nous progressions dans l’intensification durable de l’agriculture biologique. Par ailleurs, nous devons mettre en œuvre un système qui récompense les agricultrices et agriculteurs pour l’amélioration de la qualité de l’environnement.

Actuellement, nous tentons d’approfondir les points suivants:

  • Comment et dans quelle mesure l’agriculture biologique contribue-t-elle à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à séquestrer du CO2 dans le sol, grâce à la formation d’humus stable?
  • De quelle façon l’agriculture biologique peut-elle contribuer à l’adaptation au changement climatique?
  • Comment reconnaître et favoriser ce potentiel de l’agriculture biologique?
  • Quels indicateurs de la qualité des sols sont particulièrement adaptés à l’identification des effets de la gestion? Quelles technologies digitales peuvent optimiser cette collecte de données?
  • À quoi ressemble une ferme biologique autosuffisante et neutre en carbone?
  • Quelles méthodes simples permettent aux agricultrices et aux agriculteurs d’évaluer par eux-mêmes la fertilité de leur sol?

Contact