Spezielle Optimierungen für den Internet Explorer 11 stehen noch an. Bitte nutzen Sie derweil zur besseren Ansicht einen aktuelleren Browser wie z.B. Firefox, Chrome

Le bio toujours en croissance en Europe – Le marché bio dépasse les 40,7 milliards d’euros

En 2018, la surface bio a augmenté de plus de 1,25 millions d’hectares.

La Suisse et le Danemark présentent la consommation bio par habitant la plus élevée au monde.

Le marché bio en Europe ne cesse de croître: en 2018, il a augmenté de 8 % pour atteindre 40,7 milliards d’euros. Bon nombre des grands marchés européens ont enregistré des taux de croissance à deux chiffres. À l’occasion du BIOFACH, le salon pilote mondial des aliments biologiques, qui se tient à Nuremberg, l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL), la société d’information sur le marché agricole AMI et leurs partenaires présenteront les chiffres du secteur européen du bio de 2018. Leur intervention se tiendra le 12 février au BIOFACH: Messezentrum Nürnberg, salle Shanghai, de 16h00 à 16h45.

(Frick/Nuremberg, le 12 février 2020) En 2018, le secteur européen du bio a encore enregistré une forte extension des surfaces et expansion du marché.

Plus de 15,6 millions d’hectares sont cultivés en bio – l’Espagne a la plus grande surface biologique

En 2018, en Europe, 15,6 millions d’hectares étaient cultivés en bio (Union européenne: 13,8 millions d’hectares). Avec 2,2 millions d’hectares, l’Espagne reste le pays détenant la plus grande surface bio en Europe, devant la France (2 millions d’hectares) et l’Italie (2 millions d’hectares).

Extension de la surface agricole biologique de plus d’un million d’hectares

La surface bio a augmenté de 1,25 million d’hectares en Europe et d’un million d’hectares dans l’Union européenne, ce qui correspond à une croissance de 8,7 % et de 7,6 %, respectivement. En 2018, plus de 290'000 hectares de surface bio se sont ajoutés en France et plus de 160'000 hectares en Espagne.

Le Liechtenstein, numéro un mondial de la surface bio

La surface bio représente 3,1 % de la surface agricole utile totale en Europe et 7,7 % dans l’Union européenne. Au niveau européen (et mondial), le Liechtenstein présente, avec 38,5 %, le pourcentage le plus élevé de surface bio par rapport à la surface agricole utile, suivi de l’Autriche, pays de l’Union européenne avec la part la plus élevée de surface bio (24,7 %). Au total, dix pays européens ont indiqué qu’au moins 10 % de leur surface agricole est cultivée en bio.

Presque 420'000 producteurs bio

En Europe, on dénombre presque 420'000 producteurs bio et dans l’Union européenne plus de 330'000. La Turquie est le pays qui compte le plus d’exploitations (presque 80'000). En 2018, le nombre de producteurs a augmenté de 5,4 % en Europe (7,2 % dans l’Union européenne).

Croissance constante chez les transformateurs et les importateurs

On recense près de 76'000 transformateurs bio en Europe et quelque 71'000 dans l’Union européenne. Près de 5'800 importateurs ont été dénombrés en Europe et environ 5'000 dans l’Union européenne. L’Italie compte le plus grand nombre de transformateurs (plus de 20'000), tandis que l’Allemagne présente le plus grand nombre d’importateurs (plus de 1'700).

Le chiffre d’affaires du commerce de détail dépasse les 40 milliards d’euros

En Europe, le chiffre d’affaires du commerce de détail s’élève à 40,7 milliards d’euros (37,4 milliards d’euros dans l’Union européenne). L’Union européenne représente, après les États-Unis (40,6 milliards d’euros), le deuxième marché intérieur pour les produits bio. Le pays européen ayant le plus grand marché intérieur est l’Allemagne (10,9 milliards d’euros).

Volume des ventes du commerce de détail en croissance continue

Le marché européen a enregistré une croissance de 7,8 % en 2018. Parmi les marchés clés, la plus forte croissance a été observée en France (15,4 %). Au cours de la décennie 2009-2018, le volume des ventes du commerce de détail a plus que doublé en Europe et dans l’Union européenne.

Les consommateurs européens dépensent davantage pour des aliments bio

En 2018, en Europe, les consommateurs ont dépensé 50 euros par personne pour l’achat d’aliments biologiques (Union européenne: 76 euros). Les dépenses par habitant pour la consommation d’aliments bio ont doublé entre 2009 et 2018. En 2018, ce sont les Danois et les Suisses qui ont le plus dépensé pour des aliments biologiques (312 euros par habitant).

Avec plus de 11 %, le Danemark détient la part de marché bio la plus élevée au monde

Dans les pays européens, les ventes bio représentent une part importante du marché total respectif, et le Danemark, avec 11,5 %, a la part de marché bio la plus élevée au monde. Certains produits et groupes de produits détiennent même des parts encore plus élevées. Les œufs bio, par exemple, représentent dans plusieurs pays déjà environ 30 % de la valeur de tous les œufs vendus.

Collecte de données sur l’agriculture biologique en Europe

L’enquête sur l’agriculture biologique en Europe est réalisée par le FiBL et l’AMI. La collecte de données par le FiBL s’effectue dans le cadre de l’enquête mondiale sur l’agriculture biologique, soutenue par le Secrétariat d’État à l’économie (SECO), le Centre du Commerce International (ITC), le Fonds Coop pour le développement durable, NürnbergMesse et l’IFOAM – Organics International.

Plus d’informations

Contacts

Téléchargements, infographies et base de données en ligne (en anglais)

Liens

Le bio en Europe au salon BIOFACH

  • L’annuaire "The World of Organic Agriculture" peut être obtenu au salon BIOFACH, sur le stand du FiBL, halle 1 (stand no 553). Le livre (en anglais) contient un chapitre détaillé sur l’agriculture biologique en Europe, ainsi que de nombreux tableaux et graphiques.
  • La conférence sur le marché bio européen au salon BIOFACH se tiendra le 12 février 2020 de 16h00 à 16h45 dans la salle Shanghai, Messezentrum Nürnberg (voir le programme ci-dessous).

Conférence sur le marché bio européen au salon BIOFACH 2020
("The European market for organic food")

Mercredi 12 février 2020, de 16h00 à 16h45, salle Shanghai, NürnbergMesse, Nuremberg

La conférence se déroulera en anglais, avec interprétation simultanée en allemand

  • Dr. Susanne Padel, The Organic Research Centre, Royaume-Uni, présentation
  • Dr. Helga Willer, Institut de recherche de l’agriculture biologique FiBL, Suisse
  • Diana Schaack, Agrarmarkt Informations-Gesellschaft mbH (AMI), Allemagne
  • Dr. Eva Lacarce, Agence Bio, France
  • Lee Holstock, Soil Association, Royaume-Uni
  • Prof. Dr. Raffaele Zanoli, Università Politecnica delle Marche, Italie

Plus d’informations (en allemand et anglais) sur

fibl.org: site web du salon Biofach du FiBL

Téléchargement

Communiqué aux médias (1.3 MB)
Communiqué aux médias (920.9 KB)