Spezielle Optimierungen für den Internet Explorer 11 stehen noch an. Bitte nutzen Sie derweil zur besseren Ansicht einen aktuelleren Browser wie z.B. Firefox, Chrome

FiBL Suisse

Plus de 45 ans de recherche au profit de l’agriculture biologique

L’institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL) a été fondé en 1973 et est établi à Frick, en Argovie, depuis 1997. Il s’agit, à l’échelle mondiale, de l’un des principaux instituts de recherche d’agriculture biologique. Le FiBL Suisse emploie environ 200 spécialistes. Les atouts de l’institut sont une étroite imbrication de différents domaines de recherche et un rapide transfert de savoir de la recherche vers les activités de vulgarisation et les applications pratiques. Les compétences du FiBL sont également recherchées hors de Suisse et l’institut participe à de nombreux projets internationaux, tant sur le plan de la recherche que de la vulgarisation, de la formation continue ou encore de la coopération au développement.

À Frick, le FiBL Suisse dispose d’un domaine viticole avec ses propres chais, de vergers, d’une exploitation agricole et d’un restaurant, tous exploités selon les règles de l’agriculture biologique. En 2016, le Département Suisse Romande a été fondée à Lausanne, pour renforcer la présence du FiBL en Romandie.

Recherche pour la pratique

Depuis sa création en 1973, le FiBL élabore des bases scientifiques pour l’agriculture biologique et l’élevage respectueux des animaux. Dans les quatre départements de recherche du FiBL Suisse, l’on aborde les sciences du sol, les sciences des plantes, les sciences animales et des questions socioéconomiques.

Essai DOC: comparaison de systèmes de culture de longue durée

À Therwil, près de Bâle, l’essai DOC de longue durée, initié en 1978 afin de comparer l’agriculture biodynamique, l’agriculture bio-organique et l’agriculture conventionnelle, est toujours en cours. Cette étude a apporté de nombreuses preuves internationalement reconnues des avantages écologiques de l’agriculture biologique par rapport à l’agriculture conventionnelle.

Vers le haut

Le conseil: transfert du savoir aux fermes

L’un des principaux objectifs du travail du FiBL consiste à traduire rapidement les résultats scientifiques dans la pratique. Outre les activités de vulgarisation destinées aux exploitations individuelles et aux groupes, les principaux outils de conseil du FiBL sont les cours, le magazine mensuel "Bioactualités", le site internet www.bioactualites.ch, ainsi que des fiches techniques et des vidéos. En outre, les spécialistes de l’institut se font un plaisir de répondre aux questions par téléphone ou par mail. Au sein de l’association des conseillers bio (BBV, Bio-BeraterInnen-Vereinigung), les cantons, le FiBL et les organisations bio privées travaillent en étroite collaboration.

Vers le haut

Les médias du FiBL: des outils majeurs de diffusion des connaissances

Les supports d'information du FiBL rendent les résultats de la recherche de l'institut accessibles aux agriculteurs, aux personnes du secteur agricole intéressées ainsi qu'aux vulgarisateurs. De nombreuses publications du FiBL sont disponibles en plusieurs langues et diffusées dans le monde entier.

Les fiches techniques de l’institut fournissent des informations pertinentes sur un sujet donné et proposent des solutions à des problèmes clés. Elles sont d’une grande utilité pour les praticiennes et praticiens. Les dossiers du FiBL constituent un précieux outil argumentaire pour l’agriculture biologique.

Le FiBL et Bio Suisse, la Fédération des organisations suisses d’agriculture biologique, coéditent le magazine mensuel "Bioactualités". Avec la fondation allemande Écologie & Agriculture (SÖL), le FiBL coopère à la publication de la revue "Ökologie & Landbau", qui s’adresse principalement aux chercheuses et chercheurs ainsi qu’aux spécialistes. En outre, le FiBL est partenaire de la revue "Recherche Agronomique Suisse", publiée par Agroscope.

Le FiBL aborde par ailleurs plusieurs thèmes de l’agriculture biologique sur Internet. Par exemple, www.bioactualites.ch, la plate-forme des agricultrices et des agriculteurs bio suisses est le fruit d’une collaboration avec Bio Suisse et avec les services de vulgarisation cantonaux pour l’agriculture bio.

Vers le haut

Le FiBL, une présence internationale

Le FiBL collabore avec des experts sur de très nombreux projets ainsi qu’au sein de commissions techniques tant en Suisse qu’à l’étranger.

... sur le plan de la recherche
Le FiBL est régulièrement appelé à participer aux projets de recherche de l’Union européenne. Avec ses partenaires européens, l’institut travaille sur des sujets tels que la qualité des aliments, la santé animale, le développement de l’agriculture biologique, la politique agricole, l’optimisation des pratiques culturales et la protection des plantes.

... sur le plan de la vulgarisation et de la coopération au développement
Les travaux de vulgarisation du FiBL intéressent un grand nombre de personnes dans le monde entier. Les spécialistes du FiBL apportent leur savoir dans de nombreux pays aux quatre coins de la planète.

... sur le plan de la coopération avec des organismes internationaux
Les organismes internationaux font eux aussi appel aux compétences du FiBL. Au sein de la fédération internationale IFOAM – Organics International, qui chapeaute les institutions de l’agriculture biologique réparties à travers le monde, le FiBL intervient dans de nombreux organes.

Vers le haut

Fondation d'autres instituts

Le FiBL Suisse a fondé deux instituts indépendants: le FiBL Allemagne en 2001 et le FiBL Autriche en 2004. Il est en outre cofondateur de l’Institut biologique de République tchèque (Bioinstitut, 2004) et de l’Institut pour l’agriculture biologique et la culture agraire au Luxembourg (IBLA, 2007). En 2017, avec le FiBL Allemagne et le FiBL Autriche, le FiBL Suisse a fondé le FiBL Europe, l’organisation représentative de tous les FiBL nationaux située à Bruxelles (Belgique).

Institut biologique de République tchèque (Bioinstitut) (en tchèque et en anglais)
Institut pour l’agriculture biologique et la culture agraire au Luxembourg (IBLA) (en allemand et en anglais)

Vers le haut

Financement

L’institut de recherche et son service de vulgarisation sont financés par l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG), l’Office fédéral de l'environnement (OFEV), le Secrétariat d’État à l’économie (SECO), la Direction du développement et de la coopération (DDC), les offices cantonaux de l’agriculture, des communes, ainsi que par des organisations privées (Coop, Bio Suisse, Hiscia, Migros et autres) et des particuliers. Le FiBL se finance en outre grâce à ses nombreux mandats de recherche et participe à plusieurs projets de recherche sous l’égide de l’UE.

Vers le haut