Spezielle Optimierungen für den Internet Explorer 11 stehen noch an. Bitte nutzen Sie derweil zur besseren Ansicht einen aktuelleren Browser wie z.B. Firefox, Chrome

Premier coup de pioche pour la phase finale des travaux au FiBL

Une pelleteuse vide un chargement de terre.

Premier coup de pioche effectué par un excavateur hybride (photo: FiBL, Andreas Basler)

Cinq hommes en costume sont debout devant une pelleteuse.

De gauche à droite: Daniel Suter, président de la commune de Frick; Martin Ott, président du Conseil de fondation du FiBL; Knut Schmidtke, Directeur pour la recherche, la vulgarisation et l’innovation du FiBL Suisse; Michael Zehnder, dirigeant de Birchmeier Baumanagement AG; enfin, Josef Burri, responsable du service Stratégie et planification du canton d’Argovie (photo: FiBL, Andreas Basler)

Deux femmes avec des bouquets de fleurs et des certificats devant un excavateur.

Barbara Früh et Mirjam Holinger, collaboratrices du FiBL et marraines du nouveau bâtiment appelé Alvarium (en latin «ruche») (photo: FiBL, Andreas Basler)

Une simulation informatique d'un bâtiment.

Aperçu du nouveau bâtiment, l’Alvarium.

L’Institut de recherche de l’agriculture biologique FiBL continue à élargir l’infrastructure sur son site basé à Frick en construisant un bâtiment central dans lequel se dérouleront les conférences, doté d’une grande aula et d’un restaurant, ainsi qu’un campus de recherche.

(Frick, 29.06.2020) Le premier coup de pioche pour la finalisation des travaux de construction au FiBL a été donné le vendredi 26 juin. Pour rappel, les travaux ont débuté en 2018 avec la réalisation d’un nouveau bâtiment comprenant des laboratoires ainsi qu’une serre de recherche. Le réaménagement de la route d’accès et la création d’une nouvelle étable moderne, respectueuse des animaux et destinée à la recherche complètent le réagencement des infrastructures de l’institut, dont le siège est établi à Frick depuis 1997.

Par ces constructions, le FiBL ne franchit pas seulement un nouveau palier dans la recherche et la vulgarisation en agriculture biologique, il renforce également ses capacités en termes de personnel et développe de manière significative son pôle de recherche. En Suisse et dans le monde entier, la surface agricole biologique et la demande de produits bio augmentent considérablement, si bien que le besoin en recherche et vulgarisation en agriculture biologique connaît une forte croissance. Avec actuellement 190 collaboratrices et collaborateurs hautement qualifiés et expérimentés et une infrastructure bientôt rénovée, le FiBL peut soutenir cette évolution de manière durable, par des innovations issues de la recherche et du développement.

Le FiBL investit au total quelque 30 millions de francs suisses dans un complexe de bâtiments durables, dont jusqu’à 90 % des besoins en énergie peuvent être couverts par des installations photovoltaïques neuves et une chaudière centrale à granulés de bois. Le projet de construction est promu grâce à une aide du canton d’Argovie à hauteur de 11 millions de francs provenant du Fonds Swisslos et à des fonds institutionnels. Le FiBL est très reconnaissant pour ces soutiens financiers, sans lesquels le projet n’aurait pas pu voir le jour. Dans leurs allocutions lors de l’inauguration du chantier, le 26 juin, Daniel Suter, président de la commune de Frick, et Josef Burri, responsable du service Stratégie et planification du canton d’Argovie, ont rappelé l’importance de l’institut pour la commune de Frick et le canton d’Argovie. Martin Ott, président du Conseil de fondation du FiBL, Michael Zehnder, dirigeant de Birchmeier Baumanagement AG, l’entreprise qui réalise le projet, et Knut Schmidtke, Directeur pour la recherche, la vulgarisation et l’innovation du FiBL Suisse, ont, quant à eux, souligné l’impulsion sans précédent que donne le FiBL à la production durable d’aliments sains.

Plus d'informations

FiBL-Contacts

  • Knut Schmidtke, Directeur pour la recherche, la vulgarisation & l’innovation, FiBL Suisse
  • Helga Willer, Communication, FiBL Suisse

Téléchargements

Communiqué aux médias (135.6 KB)
Communiqué aux médias (37.9 KB)