Spezielle Optimierungen für den Internet Explorer 11 stehen noch an. Bitte nutzen Sie derweil zur besseren Ansicht einen aktuelleren Browser wie z.B. Firefox, Chrome

Le FiBL rayonne toujours plus loin grâce à l’énergie solaire

L’installation photovoltaïque de l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL) a été inaugurée aujourd’hui en présence du maire de Frick Anton Mösch. Elle produira 32’000 kWh de courant vert par année, ce qui correspond à la consommation d’une dizaine de villas individuelles.

(Frick, le 8.3.2011) L’installation photovoltaïque de 234 mètres carrés posée sur le toit du plus grand bâtiment de l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL) produit de l’électricité depuis fin janvier 2011: 2000 kilowattheures (kWh) jusqu’à fin février. La production annuelle suffirait pour approvisionner en électricité 8 à 10 villas individuelles. Les 180 modules photovoltaïques sont répartis sur trois onduleurs.

De l’électricité pour les laboratoires

«L’énergie solaire confère encore plus de rayonnement à notre institut», souligne le directeur Urs Niggli avec un clin d’œil. Il est vrai que l’utilisation d’énergies renouvelables répond à la volonté de donner un signal fort pour l’avenir. «L’énergie solaire est une source de revenu toujours plus intéressante pour les fermes bio.» Le FiBL ne gagnera cependant pas d’argent avec son installation puisque l’électricité produite sur son toit sera essentiellement utilisée par ses propres laboratoires, seuls les éventuels surplus étant injectés dans le réseau public.

Meilleure isolation après l’assainissement du toit

Selon les explications données par l’architecte et chef de chantier Urs Weiss, un assainissement général de la toiture s’est révélé nécessaire en cours de réalisation. «Cet assainissement permet au bâtiment d’avoir maintenant une excellente isolation.» Et Josef Schnetzler, de la société Schnetzler Metallbau AG, a expliqué pourquoi c’est justement le bâtiment des bureaux et des laboratoires qui a été choisi pour cette installation: «Avec son orientation au sud-est, sa grande surface et sa pente de 30 degrés, c’était l’endroit idéal.»
L’installation photovoltaïque du FiBL est une des plus grandes du haut du Fricktal avec celle du centre d’entretien de Gipf-Oberfrick.

Plus d'information

Contact

Jacqueline Forster-Zigerli, Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL)

Documents

Télécharger Communique de presse

Télécharger Communique de presse (32.4 KB)