Spezielle Optimierungen für den Internet Explorer 11 stehen noch an. Bitte nutzen Sie derweil zur besseren Ansicht einen aktuelleren Browser wie z.B. Firefox, Chrome

Départ de la directrice suppléante de FiBL

Dominique Barjolle

Dominique Barjolle (Photo: Thomas Alföldi, FiBL)

La directrice suppléante de FiBL, Dominique Barjolle, change de travail début octobre, et prend la responsabilité de la division Paiements Directs et Agroécologie du Service de l’agriculture du Canton de Vaud.

(Frick, 21.5.2015) La directrice suppléante de FiBL, Dominique Barjolle, change de travail début octobre pour des raisons personnelles, et prend la responsabilité de la division Paiements Directs et Agroécologie du Service de l’agriculture du Canton de Vaud. Au FiBL, Dominique Barjolle exerce de nombreuses responsabilités de direction. Elle a développé avec beaucoup de succès des activités de recherche et de vulgarisation biologique dans plusieurs zones francophones. Elle a entretenu de nombreux contacts avec les autorités cantonales et les institutions fédérales de recherche. En Suisse romande, elle a multiplié les échanges avec les médias, les représentants de l’agriculture biologique et d’autres partenaires. Elle a relevé avec enthousiasme le défi de soutenir la conversion à l’agriculture biologique.

En France, Dominique Barjolle a développé la collaboration avec les instituts de recherche: des conventions de partenariat ont pu être mises sous toit avec l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) et le CTiFL (Centre Technique des Fruits et Légumes); en Rhône-Alpes, dans le département de la Drôme, elle a initié un projet de recherche et vulgarisation pour la santé des animaux. Au niveau international, elle a développé un partenariat de recherche et de développement de l’agriculture biologique avec l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II au Maroc et l’Association Marocaine de la Filière des Productions biologiques (AMABIO). Elle est membre du panel Bioéconomie de la Direction Générale de la Recherche de la Commission Européenne, et active dans des projets européens et dans la collaboration avec la FAO.

FiBL poursuit activement son travail de développement en Suisse romande. Pour renforcer les trois postes de travail actuels dans la vulgarisation et la recherche appliquée, deux nouveaux postes seront ouverts. La future personne responsable des activités du FiBL en Suisse romande sera chargée de renforcer de manière notable les collaborations avec les cantons, AGRIDEA et Agroscope en Suisse romande. La décision du Conseil fédéral de décembre 2014 d’augmenter les moyens pour la recherche biologique au FiBL est importante. La Suisse romande a un potentiel important pour répondre à la demande en croissance toujours rapide pour les aliments biologiques.

Plus d'information

Contact

Urs Niggli, Directeur FiBL

Télechargé

Communiqué de presse (74.6 KB)
Communiqué de presse (194.8 KB)