Spezielle Optimierungen für den Internet Explorer 11 stehen noch an. Bitte nutzen Sie derweil zur besseren Ansicht einen aktuelleren Browser wie z.B. Firefox, Chrome

Thérapie des sarcoïdes équins avec un extrait de gui administré par voie oral

Résumé

Les sarcoïdes équins (SE) sont les tumeurs cutanées les plus fréquentes chez les équidés. C’est une maladie qui touche plus de 10 % de la population des chevaux de 3 ans en Suisse. Les SE représentent toujours un défi thérapeutique majeur, car bien qu’il existe de nombreuses techniques de traitement, aucune n'a un taux de réussite de 100 % et le risque de récidive est élevé. La plupart des options de traitement n'agissent que localement sur des sarcoïdes individuels et sont parfois complexes ou peu pratiques, selon le nombre et la localisation des sarcoïdes. Par conséquent, les thérapies immunitaires qui prennent en compte l'ensemble du cheval représentent des stratégies intéressantes dans le traitement des sarcoïdes.

La thérapie par le gui s'est avérée efficace dans le traitement des tumeurs chez les chats, les chiens et les chevaux. Dans une "étude prospective en double aveugle contrôlée par placebo", l'efficacité de l'extrait de gui Iscador® P comme traitement primaire chez les chevaux atteints de sarcoïdes a été démontrée de manière significative un an et cinq ans après le début du traitement.  

Les observations montrent que la guérison des SE après la fin de la thérapie a parfois pris plus d'un an et qu'une prolongation de la durée de la thérapie semble donc raisonnable. En revanche, la thérapie par le gui est injectée par voie sous-cutanée trois fois par semaine pendant 15 semaines (42 injections), ce qui est fréquemment cité comme motif de rejet de cette thérapie par les propriétaires. Cela a soulevé la question de la possibilité d'utiliser la thérapie par le gui par voie orale. Par conséquent, une nouvelle étude est menée pour examiner l'efficacité de l'application orale de l'extrait de gui Iscador P® en comparaison avec la thérapie par injection.

Comme tout traitement des sarcoïdes, la thérapie au gui n’est pas efficace à 100% et il n’y a aucun moyen de prédire le succès d’une thérapie avant d’essayer le traitement. Par conséquent, cette étude examinera également le potentiel des micro-ARN en tant que biomarqueurs diagnostiques et théranostiques.

Site web officiel du projet

https://www.viscumvet.org

Financement
  • Verein für Krebsforschung
  • Iscador AG
  • Stiftung pro Pferd
  • Verein der Tierärzte des Kantons Neuenburg
Programme (de recherche)
  • Autres programmes
Partenaire de projet
  • ISME Pferdeklinik Bern der Vetsuisse Fakultät Bern
Direction du projet du FiBL / contact
Collaborateurs du FiBL
Rôle

Coordination du projet

Domaines de recherche
Numéro du projet FiBL 50103
Date de modification 15.10.2020
Retour à la liste / chercher