Spezielle Optimierungen für den Internet Explorer 11 stehen noch an. Bitte nutzen Sie derweil zur besseren Ansicht einen aktuelleren Browser wie z.B. Firefox, Chrome

Un projet européen avec participation suisse récompensé par un prix

Projet primé MultiSward: Performances de systèmes novateurs de gestion des prairies et d’élevage. (Photo: Marion Nitsch)

Le ministère français de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a récemment récompensé 12 projets européens dans différentes disciplines par le prix "Étoiles de l’Europe". Ce trophée a notamment été attribué au projet MultiSward, consacré à l’utilisation des prairies, auquel le FiBL et Agroscope ont participé. Les résultats les plus importants sont disponibles en ligne dans une "encyclopédie des prairies".

Le ministère français de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche attribue le prix "Étoiles de l’Europe" à des projets du programme de soutien de l’UE "Horizon 2020". Les critères d’évaluation du jury d’experts sont le caractère novateur et la qualité de la production scientifique, ainsi que l’interdisciplinarité et la participation de parties prenantes. Le projet MultiSward s’est achevé l’an dernier et avait pour objet le développement de la gestion des prairies et ses implications agricoles et paysagères. Il met en évidence les bénéfices découlant des innovations introduites dans les systèmes prairiaux et les systèmes d’élevage ainsi que les mécanismes possibles pour favoriser ces systèmes dans différents pays européens. L’équipe de recherche a pris en compte les aspects économiques, agronomiques et nutritionnels, de même que les performances environnementales. Une partie des conclusions pratiques et des données factuelles est résumée dans une "encyclopédie des prairies" très clairement présentée, consultable en ligne en allemand, français et anglais.

Parmi les 15 partenaires européens du projet figuraient, avec le FiBL et Agroscope, deux organismes de recherche suisses. Judith Hecht, du FiBL, a élaboré avec des collègues allemands et britanniques  des scénarios de politique agricole susceptibles de favoriser les systèmes prairiaux. Le modèle FARMIS a permis d’évaluer les conséquences d’une redistribution des aides agricoles accordées aux grandes cultures en faveur des prairies, dans trois pays sélectionnés (Suisse, Allemagne, Pays de Galle). L’objectif principal était de déterminer l’impact d’une telle redistribution sur la situation économique des exploitations, sur la production de viande et de lait et sur l’environnement. En utilisant une clé de redistribution spécifique pour chaque pays, les simulations du modèle montrent comment le budget agricole actuellement disponible pourrait être utilisé de manière plus ciblée pour favoriser les systèmes de production basés sur les prairies. Par ailleurs, ces simulations indiquent également quels types d’exploitations ou quelles régions seraient désavantagés par cette redistribution, constituant ainsi un outil important pour l’élaboration des politiques agricoles.

L’utilisation ciblée de la diversité fonctionnelle des plantes fourragères dans les systèmes de production était un objectif central du projet. Les études sur le terrain réalisées par Agroscope en collaboration avec des partenaires français, britanniques, polonais et norvégiens montrent que la culture de mélanges associant judicieusement des groupes fonctionnels de plantes compatibles entre elles constitue une stratégie prometteuse en vue d’une production fourragère à la fois très performante et respectueuse de l’environnement. Il en va de même pour les prairies de fauche et les pâtures et ce, dans différentes conditions environnementales. Le projet a permis de montrer que ces associations amélioraient la consommation de fourrage par les bovins. Il est important de favoriser la diversité végétale en raison de son impact positif tant sur la productivité que sur les services écosystémiques des prairies. C’est pourquoi Agroscope, en collaboration avec des partenaires français, a étudié l’influence de la gestion des prairies sur la diversité végétale fonctionnelle au moyen d’une importante banque de données. Ces résultats permettent de mieux comprendre l’influence de la gestion sur les services écosystémiques des prairies afin d’optimiser leur utilisation.

Pour en savoir plus

Contact

Lien