Spezielle Optimierungen für den Internet Explorer 11 stehen noch an. Bitte nutzen Sie derweil zur besseren Ansicht einen aktuelleren Browser wie z.B. Firefox, Chrome

Renforcement de l’assurance-qualité dans l’agriculture biologique

Publication de la liste des intrants 2006 pour les exploitations biologiques suisses

La liste des intrants indique clairement aux agriculteurs biologiques, aux vulgarisateurs et aux organismes de contrôle quels sont les intrants autorisés en agriculture biologique. La nouvelle édition comprend plus de 1000 produits respectueux de l’environnement.

Actuellement 200 entreprises innovantes proposent plus de 1000 intrants respectueux de l’environnement, conformes au cahier des charges exigeant de Bio Suisse.

Ce nombre élevé peut sembler étonnant et il s’explique par le fait qu’aujourd’hui la liste comprend non seulement des produits phytosanitaires et des fertilisants, mais également des intrants pour lutter contre les mouches d’automne, les ectoparasites et des produits d’ensilage. Au cours des deux dernières années, les compléments alimentaires et composés minéraux pour animaux se sont également ajoutés à la liste.

Par son caractère exhaustif, la lite des intrants contribue à la garantie de l’assurance-qualité car, souvent, les utilisateurs et les agents chargés du contrôle ne peuvent pas disposer, dans chaque cas, de l’information relative à des ingrédients non autorisés ou à leur provenance (par exemple organismes génétiquement modifiés ou produits qui en sont issus).

L’actualisation de la liste est également importante. Les experts du FiBL mettent à jour la liste des intrants chaque année. Elle est ensuite validée et approuvée par Bio Suisse et les autorités responsables. Avant d’incorporer un nouveau produit dans la liste des intrants, le FiBL vérifie intégralement la formulation de toutes les substances, leur provenance et leur mode de préparation ainsi que leurs effets et leurs applications. Les traditions et les principes fondamentaux de l’agriculture biologique, de même que les attentes des consommateurs sont pris en compte dans cette procédure. L’évaluation est fondée sur les critères de la Fédération internationale des mouvements de l’agriculture biologique (IFOAM) et d’ORGANIC INPUTS EVALUATION.

Les producteurs de Bio Suisse (bourgeon) sont tenus de respecter la «liste des intrants» du FiBL. Les produits phytosanitaires, fertilisants et substrats de culture, moyens de lutte contre les mouches d’automne, produits d’ensilage, produits de lutte contre les maladies des abeilles et compléments alimentaires et composés minéraux pour animaux indiqués dans la liste sont autorisés pour l’année en cours. L’utilisation d’autres produits commerciaux de ces catégories n’est pas autorisée. La composition des produits de lutte contre les ectoparasites, produits de nettoyage et de stérilisation pour les dispositifs de traite, ainsi que les produits d’hygiène et de désinfection indiqués dans la liste a été vérifiée et ceux-ci doivent être utilisés de préférence.

Principales innovation de la liste des intrants 2006

  • Désormais, la liste des compléments alimentaires et composés minéraux pour animaux est contraignante. L’an dernier, lorsque cette liste a été introduite, leur utilisation était simplement conseillée. La version actuelle de cette liste comprend un grand nombre de nouveaux compléments alimentaires et composés minéraux pour animaux.
  • Désormais, l’utilisation du dioxyde de soufre est autorisée en apiculture biologique. Ce produit permet une protection efficace des rayons de cire contre la fausse teigne.

La liste des intrants 2006 comprend 76 pages et est disponible en allemand et en français. Elle peut être obtenue au prix de 10,- Fr. au
Agridea Lausanne, Mme Astrid Maillard, Jordils 1, 1000 Lausanne 6, tél. 021 619 44 70, fax 021 617 02 61.
Vous pouvez également l'acheter ou la télécharger dans la boutique du FiBL. La liste est automatiquement envoyée aux membres de Bio Suisse.

Plus d'informations

Interlocuteur au FiBL: Bernhard Speiser
La liste des intranst dans la boutique du FiBL

Télécharger communiqué de presse (28.3 KB)