Spezielle Optimierungen für den Internet Explorer 11 stehen noch an. Bitte nutzen Sie derweil zur besseren Ansicht einen aktuelleren Browser wie z.B. Firefox, Chrome

Nouveaux locataires pour la ferme du FiBL à Frick

Thomas McAlavey (à g.) et la famille Hofstetter-Müller. Absent de la photo: Le fils le plus âgé du nouveau fermier, qui travaillera sur le domaine à partir de cet été. (Photo: FiBL, Andreas Basler)

Gerhard et Anna Hofstetter­-Müller ont repris le 1er avril la location de la ferme du FiBL. Ce maître­agriculteur et cette paysanne brevetée ont des années d’expérience en agriculture biologique, et en dernier ils ont géré la Biohof Chaposch, dans la Basse ­Engadine. Ils ont amené avec eux 10 vaches laitières, 10 jeunes bovins, 4 moutons et 13 poules. Le cheptel doit être agrandi petit à petit. La nouvelle étable, qui est encore en construction, tient compte des besoins de la recherche. On y fera entre autres des essais d’affouragement avec des veaux et des petits ruminants.

La ferme du FiBL compte 30 ha de terres ouvertes et d’herbages qui sont en partie utilisés pour des essais pratiques, p. ex. sur le travail réduit du sol. Un pâturage­laboratoire vient d’être semé pour étudier quels mélanges prairiaux et quelles autres plantes les vaches préfèrent. Les projets de recherche réalisés sur le domaine du FiBL sont coordonnés par Thomas Mc Alavey, un agriculteur bio de profession qui travaille au FiBL depuis l’automne 2019.

Les anciens fermiers, Alfred Schädeli et Bronya Dehlinger, ont déménagé avec leurs bêtes sur le domaine Looren, dans l’Oberland zurichois.

Contact