Spezielle Optimierungen für den Internet Explorer 11 stehen noch an. Bitte nutzen Sie derweil zur besseren Ansicht einen aktuelleren Browser wie z.B. Firefox, Chrome

Le FiBL cherche à renoncer au cuivre

Une équipe du FiBL sous l’égide de Lucius Tamm recherche des produits phytosanitaires biologiques optimaux qui permettront de renoncer au cuivre. «Nous espérons décrocher le jackpot », sourit Lucius Tamm. En effet : le cuivre est efficace contre les maladies cryptogamiques comme le mildiou et assez bon marché. En agriculture biologique, son application est permis dans un cadre strictement limité. Mais le cuivre reste dans le sol, ce qui peut – à long terme – nuire aux animaux vivant en surface ainsi qu’aux végétaux.

Plus d'information

Contact au FiBL: Lucius Tamm

cooperation-online.ch: «Nous espérons décrocher le jackpot»