Spezielle Optimierungen für den Internet Explorer 11 stehen noch an. Bitte nutzen Sie derweil zur besseren Ansicht einen aktuelleren Browser wie z.B. Firefox, Chrome

Cérémonie digitale d’inauguration des bâtiments agricoles au FiBL

L’étable de recherche moderne constitue la pièce maîtresse des nouveaux bâtiments agricoles (photo: FiBL, Thomas Alföldi)

L’étable sera utilisée par le Département des sciences animales du FiBL pour faire de la recherche selon les normes internationales les plus élevées (photo: FiBL, Thomas Alföldi)

En outre, l’étable sert aux fermiers pour la détention de leurs vaches (photo: FiBL, Thomas Alföldi)

Famille Hofstetter

Le FiBL et ses collaboratrices et collaborateurs tenaient beaucoup à souhaiter chaleureusement la bienvenue à la famille Hofstetter à Frick (photo: FiBL, Thomas Alföldi)

Knut Schmidtke reçoit le cadeau de l’architecte Martin von Arx à l’occasion de l’inauguration (photo: FiBL, Thomas Alföldi)

Le 30 octobre 2020, l’Institut de recherche de l’agriculture biologique FiBL Suisse a célébré l’inauguration de ses nouveaux bâtiments agricoles, inauguration qui ne s’est pas déroulée comme initialement prévue. En raison de la situation actuelle liée au coronavirus, le FiBL avait décidé, au pied levé, d’organiser la fête pour les collaboratrices et collaborateurs en mode virtuel. L’évènement, qui comportait les allocutions d’invités estimés, une visite guidée virtuelle de l’étable et la remise solennelle de la ferme du FiBL aux nouveaux locataires, à savoir la famille Hofstetter, a été très bien accueilli et s’est soldé par un franc succès.

La planification des nouveaux bâtiments agricoles au FiBL, qui ont maintenant enfin pu être inaugurés, a commencé il y a quatre ans. Pendant longtemps, personne ne savait si la cérémonie d’inauguration pouvait effectivement avoir lieu. Finalement, le FiBL a décidé d’organiser les festivités conformément aux mesures de prévention du coronavirus et de passer en mode digital. Pour Knut Schmidtke, directeur du FiBL Suisse, c’était la seule bonne décision à prendre, car "de tels succès et jalons peuvent et doivent être célébrés plus que jamais en ces temps difficiles". Tout d’abord, Schmidtke a remercié chaleureusement toutes les entreprises de construction impliquées pour l’excellent travail qu’elles ont fourni et la bonne collaboration, sans lesquels la construction de la nouvelle étable et du hangar n’aurait pas été possible.

Les personnes invitées à l’inauguration étaient peu nombreuses. Parmi elles figurait Matthias Müller, chef du Service de l’agriculture du canton d’Argovie, qui se réjouissait beaucoup de l’invitation: "Je craignais l’annulation de l’inauguration et je suis particulièrement ravi à l’idée qu’elle ait lieu." Lors de la cérémonie inaugurale, il a présenté ses meilleurs vœux et s’est montré enthousiaste: "Avec sa nouvelle étable, le FiBL marque un jalon important dans la recherche agronomique high-tech dans le canton d’Argovie, dont nous sommes extrêmement fiers." Müller a en outre souligné l’importance du FiBL pour l’agriculture: "Les exploitations biologiques mais aussi toute l’agriculture s’intéressent à des approches et pratiques efficaces." Et d’ajouter: "Le canton d’Argovie veut entrer dans l’Histoire avec le FiBL."

Le président du conseil de fondation, Martin Ott, a lui aussi partagé son enthousiasme avec les spectatrices et spectateurs. "L’agriculture est l’objectif du FiBL; le FiBL est un prestataire de services pour l’agriculture et, en même temps, il est maintenant entouré d’une exploitation agricole", s’est-il réjoui. Ott a dit apprécier beaucoup le fait que toute personne qui se rend au FiBL voit cette nouvelle étable à son arrivée et à son départ: "L’exploitation agricole au FiBL est également une carte de visite pour l’institut tout entier."

Martin von Arx, l’architecte des bâtiments agricoles, a remis au FiBL une cloche en guise de cadeau d’inauguration; il a également souhaité à l’équipe et à la famille de fermiers bonne chance pour l’avenir et évoqué les particularités de la nouvelle étable. Dans la planification, la durabilité a, par exemple, joué un rôle important: "Afin de répondre aux exigences écologiques élevées qui s’appliquent à un institut de recherche en agriculture biologique, nous avons notamment installé des panneaux photovoltaïques de 130 kWh sur le hangar. En outre, nous avons, dans la mesure du possible, intégré les éléments de construction existants dans le nouveau projet. La salle de traite existante a, par exemple, été réaffectée et équipée d’un robot de traite. Nous n’avons donc démoli que ce qui était nécessaire."

L’étable de recherche moderne constitue certainement la pièce maîtresse des nouveaux bâtiments agricoles. Elle servira, d’une part, aux fermiers, la famille Hofstetter, pour la détention de leurs vaches et pourra, d’autre part, être utilisée par le Département des sciences animales pour faire de la recherche selon les normes internationales les plus élevées. Lors de son allocution, Florian Leiber, chef du Département des sciences animales, a souligné l’importance que revêt une telle étable au FiBL pour les progrès dans la recherche: "Les questions proviennent très souvent des exploitations et la recherche a lieu dans celles-ci. Au sein de l’orchestre des nombreuses exploitations individuelles avec lesquelles nous collaborons, l’exploitation au FiBL occupera une place toute particulière, car nous pourrons y étudier les choses à plus long terme et de manière plus approfondie et plus différenciée." Leiber a cependant assuré que le FiBL continuera à miser sur la collaboration avec les exploitations et la recherche effectuée sur celles-ci.

Une visite virtuelle assurée par Florian Leiber et Anna et Gerhard Hofstetter a permis aux spectatrices et spectateurs de se faire une idée de la nouvelle étable et de ses particularités. Vous aussi pouvez profiter de cette visite d’étable confortablement depuis chez vous: https://www.youtube.com/watch?v=ZYi6kCnKmSc&ab_channel=FiBLFilm

Enfin, dernier point et non des moindres, le FiBL et ses collaboratrices et collaborateurs tenaient beaucoup à souhaiter chaleureusement la bienvenue à la nouvelle famille de fermiers à Frick et à lui présenter tous leurs vœux de réussite pour leur avenir au sein du FiBL. Au nom du FiBL, Barbara Früh du Département des sciences animales a officiellement remis la ferme à la famille Hofstetter. En remerciant Anna et Gerhard Hofstetter de l’excellente collaboration à ce jour, elle leur a également remis une chaise à traire gravée en guise de cadeau de bienvenue. Selon Gerhard Hofstetter, celle-ci sera utilisée malgré le recours au robot de traite: «Elle nous sera très utile pour les vaches qui, après le vêlage, ne souhaitent pas encore se rendre au robot de traite.»

Plus d'informations

Contacts

  • Knut Schmidtke, Directeur pour la recherche, la vulgarisation & l’innovation, FiBL Suisse
  • Florian Leiber, chef du Département des sciences animales, FiBL Suisse

Lien

youtube.com: Visite guidée virtuelle de la nouvelle étable du FiBL (en allemand)